Les Judokas ont de nouveau foulé les Tatamis

Les Judokas ont de nouveau foulé les Tatamis

Les sourires parlent d’eux-mêmes !!!

Privés des dojos durant 18 mois, les résidents ont enfin pu retrouver le chemin des tatamis.

Au total, ce sont désormais 24 judokas qui s’entraînent une fois par semaine, le lundi après-midi, au club de Sens Arts Martiaux.

Ils viennent des Foyers EPNAK des Courlis, des Genêts, des Chênes Bertin, des Microstructures, du SAJ et du SAVS, et sont heureux de se retrouver dans le cadre de leur pratique sportive, attendant avec impatience la reprise des tournois et autres rencontres organisés dans la région.

reprise du judo
reprise du judo
reprise du judo
reprise du judo
La Saint Fiacre célébrée par Les Résidents du Foyer EPNAK Les Courlis

La Saint Fiacre célébrée par Les Résidents du Foyer EPNAK Les Courlis

La fête de la Saint Fiacre était inscrite à l’agenda des résidents du Foyer EPNAK Les Courlis en ce mois de septembre 2021.

Au sein du parc du Moulin à Tan, Philippe, Cédric, Fatima et Fabrice du Foyer EPNAK les Courlis ont ainsi eu l’occasion de célébrer la fête des plantes et des jardiniers.

Au sein du Pôle horticole, on pouvait y rencontrer des professionnels du jardin et admirer un chouette hibou pour Cédric, un cygne pour Fatima, une orchidée pour Philippe et un avion, tout aussi surprenant pour Fabrice.

En déambulant dans les allées, les quatre compères n’ont pas manqué de saluer les ânes du Pôle environnement.

Saint Fiacre 2021
Saint Fiacre 2021 à l’EANM Les Courlis à Sens
Saint Fiacre 2021
Saint Fiacre 2021 à l’EANM Les Courlis à Sens
Les résidents du Foyer EPNAK Les Courlis à la salle de sport…

Les résidents du Foyer EPNAK Les Courlis à la salle de sport…

Le Foyer EPNAK Les Courlis s’est équipé d’une salle de sport d’environ 80 m², comportant notamment un stepper, un tapis de course et un vélo elliptique.

Guillaume et Paul en équilibre sur le vélo elliptique cherchent à se muscler les mollets tout en étant à l’abri du mauvais temps. Fabien, quant à lui, se cramponne au guidon.

Maryline a préféré essayer un autre modèle de vélo elliptique, lui permettant de faire du sport tout en étant en position allongée.

Comme il y en a plusieurs, les sportifs peuvent pédaler ardemment. Christophe, Kader et Christelle s’en donnent à cœur de joie.

Guillaume s’attelle au rameur pour se muscler bras et dos. Il lui reste encore quelques forces pour s’adonner au banc de musculation.

Michel préfère le tapis de marche.

Carine et Alexandre s’entrainent au stepper ou l’action de monter les marches sans les étages.

Instant relaxation au sein du Foyer EPNAK Les Courlis

Instant relaxation au sein du Foyer EPNAK Les Courlis

Le Foyer EPNAK Les Courlis s’est équipé d’une Salle Snoezelen. Le Snoezelen est une méthode d’éveil par la stimulation des sens apportant du plaisir et contribuant au bien-être.

Les résidents du Foyer Les Courlis bénéficient ainsi d’un lieu calme où ils peuvent se détendre grâce aux lumières douces et aux objets qui leurs procurent des sensations inhabituelles.

Audrey découvre la sensibilité avec la boule piquante.

Christelle fixe les lumières douces qui savent l’apaiser.

Maryline donne le rythme de son choix au bâton de sons.

Le bâton de sons permet à Fabrice de réfléchir à comment faire pour démêler les fils.

Cyrille se met au vert, ou plutôt à la lumière verte.

Kader se rafraîchit avec son ventilateur lumineux. Sa main droite ressent le côté doux et piquant pendant que sa main gauche cherche à créer une ambiance musicale.

Fabien, bien installé, malaxe la boule pas très piquante.

Terre de singes

Terre de singes

Une expérience hors du commun, dans le cadre d’un Safari en Seine-et-Marne, pour quelques résidents du Foyer EPNAK Les Courlis.

Maryline, Fabien, Michel, Christelle et Fatima ont eu la chance, en ce jeudi 2 septembre 2021, de visiter Terre de Singes et de rencontrer quelques Ouistitis mais surtout de pénétrer dans les immenses volières où résident Perroquets, Loriquets et tous autres Amazones volant librement au-dessus de leurs têtes.

Une voiture, d’un ancien safari, accueille au quotidien les visiteurs ; l’occasion pour nos cinq compères de prendre la pose devant l’objectif.

Tout aussi agréable et accessible, la volière aux oiseaux exotiques ; Fabien sert de perchoir à une perruche et donne à boire à un loriquet.

Une perruche tente de manger la boucle d’oreille de Christelle, pendant qu’un loriquet boit du nectar dans sa main. Elle est tout aussi amusée d’avoir son chapeau transformé en perchoir. 

Maryline prête son dos à une perruche et deux loriquets. Michel semble plus réservé avec la perruche.

Avec une perruche ou un loriquet, Fatima reste tranquille. Il en est de même pour les trois compères qui se reposent sur elle.

Nos cinq résidents profitent eux aussi d’une pause repas, sous forme de pique-nique.

Accessibilité