Projet personnalisé

Conformément à la loi 2002-2, dans le mois qui suit l’admission du jeune, un contrat de séjour est établi et dans les six mois, son projet personnalisé.

Le contrat est établi par l’unité et signé par les représentants légaux. Le projet, quant à lui, est élaboré avec la famille et cosigné.

Accompagnement thérapeutique

L’IME est constitué d’un Pôle Soins avec deux infirmières, deux psychologues, deux psychomotriciens et une kinésithérapeute. On y trouve aussi l’espace d’évaluation des compétences PEP mais aussi VINELAND, TAP ou encore WISC.

  • La kinésithérapeute propose des exercices, des massages pour prendre soin du corps, des membres inférieurs…
  • Les infirmières sont là pour travailler l’accès au soin conformément à la charte Romain Jacob, pour soigner, distribuer les médicaments et être à l’écoute.
  • Les psychologues offrent une écoute pour se sentir tranquille. Elles aident à prendre conscience des capacités. Avec l’équipe, elles aident à évaluer les compétences et à les développer. Elles ont également une fonction d’étayage auprès de l’équipe pluridisciplinaire et des familles.
  • Les psychomotriciens aident à ressentir et connaître son corps pour mieux l’utiliser.

Pour plus d’informations, consultez notre plaquette.

Activités éducatives

Chaque section est organisée en sous groupe.

Chaque groupe a son projet éducatif propre, envoyé à la rentrée aux familles et affiché à l’entrée du groupe.

Pour plus d’informations sur la SEES (section d’éducation et d’enseignement spécialisés), consultez notre plaquette.

Pour plus d’informations sur la section TSA/TND, consultez notre plaquette.

Pôle Bien-être

Selon son projet, le jeune peut bénéficier de l’espace Snoezelen. La personne qui l’accompagne lui proposera de sentir, de regarder, d’écouter, dans une ambiance soit stimulante soit relaxante.              

L’eau est un élément qui peut permettre au jeune de ressentir son corps différemment. Le jeune peut aussi s’amuser avec l’eau. A l’IME, les éducateurs utilisent l’espace  du bassin d’immersion, des flaques d’eau ou encore de transvasement pour le bien être du jeune.

L’éducateur sportif aide à maintenir et à développer les capacités physiques du jeune pour qu’il se sente bien dans son corps au gymnase ou à l’extérieur.

Activités pédagogiques

Selon son projet, le jeune peut bénéficier de temps d’école, voire, d’inclusion scolaire en école ordinaire.

Les ateliers musique, danse, socialisation, pâtisserie, graphisme, jeux de société, etc. ou encore travail structuré sont quotidiens.

L’atelier recyclage sensibilise à l’éco-citoyenneté et à l’environnement. Cela permet pour les jeunes les plus démunis de travailler plus particulièrement le tri, la dextérité manuelle, la coordination motrice, le classement, le déplacement. Sur le territoire cela permet de faire des liens avec l’environnement plus général comme par exemple la forêt, le centre de tri, la ligue de protection des oiseaux.

En classe, on apprend à avoir un comportement d’élève (règle de la classe), à comprendre, s’exprimer, découvrir, lire, écrire, compter.

Formation professionnelle

SIFPRO

Section initiation à la Formation Professionnelle

Pôle Faune et Flore : L’IME est constitué d’un atelier soins aux animaux. L’Educateur, l’Educateur Technique Spécialisé et l’Animatrice équestre mettent les jeunes en relation avec les animaux. L’hygiène de vie, l’alimentation, le respect des animaux, la responsabilisation, sont continuellement abordés. La ferme exploite largement le plaisir que peut procurer « le prendre soin » des animaux. Les poneys ont également permis d’exploiter l’activité équestre.

Nous bénéficions également d’un jardin et d’un atelier horticulture.

Les Educateurs Techniques Spécialisés utilisent le support végétal qui procure un bien-être pour permettre aux jeunes d’entretenir ou d’améliorer ses gestes, ses connaissances, sa créativité, par le travail. La vente annuelle des fleurs et la production de légumes sont le résultat de la complémentarité des jeunes de l’IME d’Auxerre et de l’IME des Isles.

Activités de Vie Pratique

Ces ateliers développent des activités comme la cuisine, le repassage, les courses, sollicitant « les gestes de la vie quotidienne ». Cela renforce l’autonomie et le maintien d’acquis notamment quant aux aptitudes domestiques.

Un travail sur l’estime de soi est mis en place depuis cette année. Pour les jeunes adultes, c’est une activité appropriée pour prendre soin de sa personne, se valoriser à travers son apparence physique, se plaire ou plaire aux autres : prendre sa place dans la société.

.

 

Pour plus d’informations, consultez notre plaquette.

Départ de l’IME

Le service social et le service de suite

Une assistante sociale peut aider le jeune ou aider ses parents s’ils ont besoin. Elle peut par exemple accompagner à remplir divers formulaires dans différents dossiers.

Une Éducatrice spécialisée accompagne le jeune dans son projet de sortie de l’IME, elle s’occupe de son dossier d’oriantation adulte puis organise des visites et stages à partir de 17 ans.

Elle continue à prendre de ses nouvelles pendant trois ans.

Le service social et le service de suite : une passerelle entre la famille et les différentes organisations

Le service social peut également être associé à quelques situations contextuelles. En effet, quand l’IME est confronté à une situation qui laisserait percevoir des dangers pour l’enfant, l’analyse de ce professionnel peut aider la direction dans sa prise de décision.
En complémentarité, le service de suite aide le jeune adulte à envisager sa sortie. Il travaille étroitement avec la famille et le tuteur. Il assure la liaison nécessaire avec le service social. Ensemble, ils veillent à l’adaptation du cadre d’accueil et au respect du jeune adulte et de son projet. Cette vigilance est maintenue pendant trois ans après le départ de la personne. Il accompagne également les projets de sortie des enfants dans les cas de déménagement ou de réorientation.

 

Le service social assure la liaison avec la famille et les services sociaux qui auraient été amenés à intervenir dans la famille, dans tous les cas où cela serait nécessaire dans l’accompagnement de l’enfant à l’IME. Ses interventions peuvent également favoriser l’inscription dans des activités enfance et jeunesse, comme les séjours et loisirs adaptés.

Le statut de l’assistant social relève de règles déontologiques précises et à ce titre les familles peuvent s’adresser directement au professionnel pour des recours divers.

Pour plus d’informations, consultez notre plaquette.

 

Accessibilité
Share This