Projet personnel

Conformément à la loi 2002-2, le contrat de séjour est établi entre les représentants légaux et l’IME dans le mois qui suit l’admission. Au cours des 6 premiers mois, le projet d’accompagnement personnalisé (PAP) est co-construit avec le jeune et ses représentants légaux. Le contrat de séjour décrit les modalités d’accompagnement du jeune. Un avenant annuel au contrat de séjour est élaboré à la suite de chaque PAP.

Le projet d’accompagnement personnalisé est élaboré avec le jeune, sa famille, avec les partenaires et les professionnels de l’IME. Il prend en compte les observations de l’enfant, de sa famille ainsi que leurs attentes avec les observations et les évaluations des professionnels.  Le projet précise les modalités d’accompagnements éducatifs, scolaires et thérapeutiques dans une logique de complémentarité pour répondre aux besoins du jeune.

Accompagnement thérapeutique

L’accès aux soins est un droit reconnu à l’ensemble des enfants accueillis à l’IME. A ce titre, plusieurs actions sont conduites, sous la responsabilité du médecin coordonnateur de l’IME, par les professionnels paramédicaux (infirmière, psychomotricienne) et une psychologue pour accompagner chaque jeune dans son parcours de soins :

  • la promotion de la santé : alimentation, hygiène dentaire, Vie affective et sexuelle etc.
  • les soins adaptés préventifs, curatifs, de réadaptation et palliatifs (tant somatiques que psychiques)
  • la coordination de soins auprès de professionnels libéraux ou des hôpitaux (médecin généraliste, spécialiste, orthophoniste, kinésithérapeute etc.).

Consultez le site « Pass Santé Jeune »  

Activités éducatives

Le projet éducatif a pour objectif de permettre aux enfants d’appréhender la vie en communauté, « le savoir-vivre ensemble » en apprenant les différents codes sociaux.
Différentes activités sont inscrites dans le projet de l’enfant ou de l’adolescent. Les objectifs sont adaptés en fonction des besoins de chacun.
Pour les jeunes autistes, des programmes d’intervention à références éducatives, comportementales et développementales (ABA, communication alternative PECS, TEACCH) sont mis en œuvre. Ils peuvent également servir pour d’autres enfants.

Ateliers habiletés sociales 

En fonction des besoins de chacun, des ateliers sont organisés pour aider les enfants et adolescents à développer des attitudes et des comportements, d’entrer en contact avec les autres, de bien s’entendre avec eux, de se faire des copains, de travailler avec d’autres, de prendre sa place au sein de la société, de l’école … Certaines habiletés sociales comme attendre son tour, écouter les consignes et exprimer ses émotions aideront l’enfant à s’adapter à la vie en société.

Activités manuelles 

Plusieurs activités manuelles diversifiées peuvent être proposées : peinture, modelage, création d’objet, etc.
Ces activités lui permettront de :

  • découvrir et manipuler plusieurs matières (développer le sens du toucher)
  • d’améliorer sa motricité fine (développer des mouvements fins qui permettent un meilleur contrôle et  une meilleure coordination des mains et des yeux)
  • d’expérimenter différentes techniques
  • développer son sens créatif et prendre du plaisir à créer

Les activités sportives 

Différentes activités sportives sont développées de façon hebdomadaire dans les infrastructures du village (gymnase, terrain de football).
Elles sont animées par un éducateur de l’IME.
En parallèle, certains enfants peuvent bénéficier d’activités d’EPS animées par un enseignant du primaire dans le cadre d’inclusion.

    Les autres ateliers

    • La piscine : chaque enfant bénéficie d’un trimestre d’apprentissage à la piscine de Belleville par groupe de besoins. L’objectif est différent selon les groupes et part de la simple découverte du milieu aquatique à l’apprentissage de la nage.
    • Atelier vélo: l’enfant peut être initié à l’apprentissage du vélo dans le cadre d’une activité réalisée à l’IME ainsi qu’à l’apprentissage des règles du code de la route.
    • Atelier cuisine : l’atelier cuisine permet aux enfants de se familiariser à l’élaboration d’un plat, aux ustensiles de cuisines et à la découverte des aliments. Cet atelier se déroule une fois par semaine le mercredi matin et est destiné à un petit groupe d’enfants.

    Dans le même temps, un autre groupe d’enfants est responsable de la mise en place du dressage des tables.
    Cet atelier est animé par la maîtresse de maison.

    Activités pédagogiques

     Le projet pédagogique de l’unité d’enseignement constitue un volet du projet de l’IME. Il est élaboré par l’enseignant spécialisé de l’unité d’enseignement de l’IME à partir des besoins des élèves dans le domaine scolaire et est en adéquation avec le projet d’accompagnement personnalisé (PAP). Il s’appuie sur les évaluations et les programmes scolaires pour établir des objectifs, outils, démarches et supports pédagogiques adaptés permettant à chaque élève de réaliser les objectifs d’apprentissage fixés dans son projet personnalisé de scolarisation (PPS).

    L’enseignant spécialisé assure 24 heures d’enseignement au sein de l’IME. Il accueille chaque enfant au sein de l’Unité d’Enseignement de l’IME une à plusieurs fois par jour sur des groupes en fonction de ses besoins et de ses compétences et sur des temps adaptés.

    Le service social

    A leur demande et en cas de besoin, l’IME accompagne les familles vers les acteurs de l’intervention sociale du territoire pour répondre à leurs demandes.
    En fonction de chaque projet des jeunes, l’IME développe des partenariats avec les travailleurs sociaux intervenant dans le milieu familial (référents sociaux, AED, AEMO…).

    Il peut également faire appel aux assistants de service social du pôle social de l’EPNAK en cas de besoins spécifiques.

    Départ de l’IME

     Service de suite

    Conformément à la loi, l’unité, en accord avec la famille s’assurera du parcours du jeune durant les trois ans qui suivent sa sortie.
    En cas de difficulté, la famille pourra, pendant cette période, reprendre contact avec l’IME afin de trouver des informations pouvant les aider à trouver des solutions.
    Cette aide ne se substitue pas aux autres établissements ou services déjà en place mais lui est complémentaire.

    La fin de l’accompagnement à l’IME

    Deux ans en amont de la sortie de l’IME (vers 14 ans), les professionnels échangent avec l’enfant et sa famille pour se mettre en réflexion sur l’orientation post-IME.
    Afin de les aider à faire un choix éclairé, les parents sont invités à visiter plusieurs établissements susceptibles de pouvoir répondre aux besoins de leur enfant.
    Toutefois, durant le parcours de l’enfant à l’IME,  les parents et/ou les professionnels peuvent demander  la réorientation du projet de l’enfant vers un autre établissement.

    Cette démarche auprès de la MDPH doit être motivée par l’évolution de l’enfant, l’absence ou l’inadaptation des réponses à ses besoins au sein de l’unité.
    A la sortie de l’établissement, en l’absence de dispositif d’accueil, une demande de dérogation sera faite auprès de l’ARS afin de garantir la poursuite de l’accueil au sein de l’IME.

    Accessibilité
    Share This