Projet personnel

Conformément à la loi 2002-2, le contrat de séjour est établi entre les représentants légaux et l’IME dans le mois qui suit l’admission. Puis au cours des 6 premiers mois, le projet personnalisé d’accompagnement (PPA) est co-construit avec le jeune et ses représentants légaux. Le contrat de séjour décrit les modalités d’accompagnement du jeune proposées à l’IME. Un avenant annuel au contrat de séjour est élaboré à la suite de chaque PPA. 

Les PPA sont élaborés en équipe avec les partenaires et prennent en compte les souhaits, les compétences du jeune et les souhaits de la famille pour leur enfant. 

Le PPA précise les modalités d’accompagnements professionnelles, éducatifs, scolaires, médicaux et thérapeutiques, ainsi que sociales.

Accompagnement thérapeutique

Les objectifs de l’accompagnement thérapeutique s’inscrivent dans le projet d’unité avec une vision globale de l’approche du jeune : corps, intelligence et affectivité sont inséparables.

Qu’est-ce que le projet de soin ?

Pour chaque jeune, un projet de soin est pensé, construit. Cette démarche s’inscrit dans le projet personnalisé d’accompagnement. Le projet de soin est élaboré en équipe thérapeutique en fonction des moyens dévolus ou en recherchant des appuis extérieurs.

L’offre de soin

Les adolescents et jeunes adultes accueillis sont porteurs d’un handicap pouvant toucher différentes sphères : affective, cognitive et psychomotrice.

L’offre de soin de l’IME comprend différents types d’accompagnement :

  • Soins somatiques assurés par l’infirmière et le médecin généraliste,
  • Rééducation psychomotrice,
  • Entretiens psychologiques de soutien,
  • Psychothérapie individuelle,
  • Prise en charge groupale (groupe parole, groupe estime de soi, atelier image de soi),
  • Art-thérapie,
  • Relaxation,
  • Médiation animale,
  • Circulation clinique

Travail avec les familles

La prise en compte globale de la personne dans sa singularité et son unicité implique un travail en lien direct avec elle mais aussi avec sa famille ou son représentant légal. Différentes rencontres avec la famille jalonnent le parcours de soin du jeune : RDV d’admission, rencontre parents/équipe, anamnèse, entretiens familiaux.

Le travail institutionnel

  • Soutien aux équipes

L’équipe thérapeutique est en lien direct avec les équipes encadrantes. Elle propose des temps d’échange autour de la pratique éducative. Ces temps d’échanges peuvent avoir lieu durant les temps de coordination, d’élaboration de PPA, les temps de travail proposés en réunion institutionnelle mais aussi lors de temps informels.

  • Le travail de l’équipe thérapeutique avec les partenaires extérieurs

L’équipe thérapeutique est amenée à entrer en relation avec des professionnels extérieurs dans les domaines du soin, du social et du médical. Ces rencontres permettent à l’ensemble de l’équipe thérapeutique d’échanger autour des jeunes, de leur prise en charge et des objectifs de travail. Les partenaires peuvent être des orthophonistes, des ergothérapeutes et psychologues exerçant en libéral ou en institution (CASA, CMP, CHS) ; des éducateurs (en foyers, dépendant du Conseil Général ou du CPEY), des médecins généralistes, psychiatres ou infirmiers.

  • Participation à la vie institutionnelle

L’équipe thérapeutique s’inscrit dans la dynamique institutionnelle et participe aux différents temps de travail menés par l’établissement. 

Activités éducatives

5 temps d’accompagnement éducatif et d’insertion sociale.

Les activités éducatives

La socialisation et la territorialisation

L’intimité, la sexualité et la vie affective

Les activités sportives

Les activités transversales

Activités pédagogiques

En début d’année scolaire, chaque enseignant réalise des évaluations, issues des évaluations nationales des acquis des élèves (GS, CE1 ou CM2), tout en adaptant les modalités de passation et le choix des supports compte tenu du niveau souvent très hétérogène des élèves déficients intellectuels que nous accueillons. Les résultats des évaluations ne font l’objet d’aucune remontée, mais aident les enseignants à mettre en œuvre au sein de leur classe des démarches pédagogiques appropriées et à élaborer le projet personnalisé de chaque élève.

Dans le cadre de la Loi 2005-102, « l’Unité d’Enseignement se doit de rechercher des situations d’inclusion scolaire et des actions décentralisées permettant d’accompagner toute forme d’inclusion ».

Formation professionnelle

Les Prestations éducatives de formation pré-professionnelle et professionnelle

Les axes d’accompagnement au sein des ateliers pré-professionnels et professionnels sont adaptés en fonction du projet de chaque jeune et de sa famille et de sa capacité à investir la formation. Il est encadré par des éducateurs techniques et recouvrent les références métiers suivantes :

  • Horticulture et entretien des espaces verts
  • Bois/polyvalence, maçonnerie/peinture
  • Propreté et hygiène des locaux
  • Restauration et service en salle
  • Blanchisserie 

L’objectif général visé est le développement personnel et l’employabilité. Il s’agit d’accompagner et d’aider les jeunes à découvrir et à s’insérer dans un univers professionnel, technique et social, qu’il soit protégé ou ordinaire.

Au niveau professionnel : le respect des consignes de sécurité et des règles d’hygiène, la ponctualité, la connaissance du matériel et des outils utilisés, la tenue de travail adaptée …

Au niveau relationnel : le travail s’oriente sur les relations interprofessionnelles 

Au niveau technologique : les unités de mesure, les tracés, les formes, les volumes, …

Une progression dans les apprentissages et l’accompagnement rythme la formation professionnelle à l’IME pour prévenir les ruptures de parcours

  • Pour les jeunes de moins de 15 ans un atelier pré-professionnel (Accueil) et des temps d’immersion sur les ateliers professionnels
  • Pour les jeunes de 15 à 16 ans, un atelier de référence mais des temps de polyvalence sur d’autres ateliers sont proposés 
  • Pour les plus de 16 ans, un atelier de référence avec au moins une journée en chantier école

Les jeunes du dispositif AISP sont intégrés dans les ateliers entre 15h et 18h par semaine sur les temps de formation professionnelle de référence et les situations de stage sont multipliées.

Le service social

Le lien, la coopération entre le jeune, la famille et l’IME sont fondamentaux et indispensables à la mise en œuvre du PPA de la personne accompagnée. L’IME peut également apporter un accompagnement individuel et adapté à chaque famille pour les étayer et les guider lorsqu’ il s’agit de s’adresser aux différentes entités administratives. Cette fonction essentielle est assurée par l’assistant de service social et/ou l’éducatrice du service de suite.

Concernant plus spécifiquement l’aide technique aux familles, l’ASS est en mesure d’apporter un soutien à la mise en place des différents dossiers relevant de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, et de ceux relatifs aux diverses allocations en relation avec la caisse d’allocation familiale, entre autre.

Elle peut également accompagner l’inscription des jeunes adultes dans les structures du secteur adulte en fonction de l’orientation demandée et de la décision de la CDAPH (travail protégé, foyer de vie, structures d’hébergement…).

Départ de l’IME

La fin de l’accompagnement peut être demandée soit par le jeune, soit par les parents, soit par le Directeur de l’IME à la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Ce processus de départ ou de réorientation est systématiquement préparé avec la famille, dans l’objectif de :

  • Répondre au projet personnalisé d’accompagnement.
  • Construire avec la famille le projet de réorientation de son enfant.
  • Rassurer et être à l’écoute du jeune et de sa famille.
  • Préparer à la rupture et aider à créer du lien et de la confiance avec le nouveau lieu d’accueil.

Conformément à l’article 8 du Décret N°89-798 du 27 Octobre 1989, après la sortie du jeune de l’IME, un éducateur est chargé de son suivi pendant au moins 3 ans. Le service de suite existe à l’IME.
Le service de suite ne se substitue pas à tout autre service et requiert l’adhésion du jeune et/ou de la famille.
Il permet de préparer chaque jeune à la sortie de l’IME en lien avec la famille, l’équipe pluridisciplinaire, les instances extérieures et d’en assurer le suivi ultérieur.
Le service de suite est l’interface entre l’IME et le nouvel environnement du jeune.

Accessibilité
Share This