Mercredi 6 avril

👍 Opérations de la journée rondement menées : 

  • 4m3 de béton coulé à la main pour un toit-terrasse solidaire à l’ensemble de la structure. 💪
  • Porte : peinte et posée. ✌

TÉMOIGNAGE D’ALEXIS, travailleur en conditionnement à l’ESAT de Châgrenon

Ce qui m’a plu avant d’arriver à Imeskerne ce sont les visites et les marches. Ce qui m’a plu c’est de manger des tagines, car je n’en avais jamais mangé. J’ai apprécié le premier hôtel à Marrakech et l’accueil qui nous a été fait. J’ai aussi bien aimé la dernière soirée à l’hôtel de Marrakech où nous avons joué de la musique avec les Marocains. 

Le premier jour de chantier, j’ai trouvé qu’il été bien difficile de casser à la bonne taille le parpaing. J’ai rebouché les trous dans les parpaings et les joints. 

J’ai bien aimé l’accueil des femmes du village et leur thé est excellent. Les villageois sont très sympathiques et il y a une très bonne ambiance.

TÉMOIGNAGE D’AGNÈS, assistante de gestion à l’ESAT d’Auxerre

Je suis fière de faire partie de ce beau projet en tant que « reporter officiel ». 

Le Maroc est toujours aussi accueillant, avec de beaux paysages. Toujours des imprévus, des aléas, c’est le Maroc…inch allah !!! Le groupe est agréable et se sent investi et concerné par le projet. 

Ce genre de projet nous permet de nous rendre compte que nous avons beaucoup chez nous. On en oublie le plus important : Être solidaire entre nous, prendre le temps de vivre, avoir un toit et à manger. Tout le reste est superflu.

Nous partageons une belle aventure réalisée pour une bonne cause : c’est ça le plus important !

Vue du village d’Imeskerne : à gauche l’école et la construction

Accessibilité
Share This